PÉRINATALITÉ


abt-img

- Infertilité : accompagnement sur diverses problématiques liées à l’annonce de votre infertilité, de votre stérilité, lors de votre parcours de Procréation Médicalement Assistée : pressions et stigmatisations familiales, modification des relations sexuelles, accompagnement lors des essais et attentes de PMA, culpabilité, déception, traitements médicaux éprouvants, et tant d’autres.

- La grossesse : Ecoute bienveillante et soutien face aux diverses émotions engendrées par votre grossesse. Dans cet accompagnement, ma pratique en sophrologie pourra venir renforcer certaines séances afin de vous aider à retrouver une harmonie avec vos sensations corporelles et de pouvoir investir ou réinvestir la relation avec votre bébé.

La grossesse engendre des transformations physiques, physiologiques et psychologiques qui peuvent générer diverses émotions envahissantes, tant positives que négatives.

La grossesse peut se révéler être source d’angoisses, de pertes de repères identitaires et corporels.

- L’accouchement : je vous propose d’échanger et de vous aider à vous libérer des émotions liées à votre accouchement en fonction de la façon dont vous l’avez vécu, qu’il ait été difficile, douloureux, médicalisé ou sans problème particulier apparent. L’accouchement peut être un événement traumatique.

- Baby blues : La difficulté maternelle est souvent source d’une grande culpabilité. Elle engendre des émotions négatives qu’il est important d’accompagner afin d’éviter le développement de troubles de votre lien mère/enfant.

- Burn out maternel : Maman épuisée physiquement, psychiquement, cet épuisement peut survenir n’importe quand, dès la naissance de votre enfant ou bien plus tard, dès le premier enfant ou au troisième… Lorsque le réel se confronte à l’idéal, la perfection parfois attendue n’est pas toujours au rendez-vous. Je vous accompagnerai et vous soutiendrai dans ce questionnement, cette réflexion existentielle.

- Le deuil périnatal :concerne les parents et familles ayant été confrontés à la perte de leur bébé durant la grossesse ou dans les premiers jours de vie du bébé.

La douleur de la perte d’un bébé ne se mesure pas au nombre de semaines de grossesse ni en nombre de jours de vie mais à la grandeur du rêve que portaient en lui ses parents…